lundi 12 septembre 2011

Color Climax Corporation : magazines danois des 70s

C'est au Danemark que tout a commencé : en 1968, ce petit pays européen est le premier à supprimer la loi qui interdit la pornographie. Déferlent alors nombre de publications plus ou moins réussies, montrant en toute légalité ce qui ne circulait naguère que sous le manteau.
Parmi les compagnies responsables de ces opuscules, la Color Climax Corporation sort rapidement du lot, en propageant des petites revues de grande qualité, qui inondent bientôt l'Europe entière, au même titre que les petits films 8mm qu'elle produit également (dans de nombreux pays européens, la production de matériel pornographique était encore illégale, à cette période).

En effet, les choses prennent une ampleur absolument délirante durant les années 70, une frénésie de sexe s'emparant alors des pays occidentaux. C'est ainsi qu'au cours de cette décennie règne le laisser-aller total, qui peut nous paraitre aujourd'hui moralement inacceptable (notamment en ce qui concerne la sexualité des mineurs ou la bestialité). La libération des mœurs étant suivie d'une dépénalisation de la représentation des jeux sexuels, la pornographie dérape inévitablement car l'explosion est à la mesure de la censure et de la répression qui la précédèrent. La CCC n'échappe pas à la surenchère et devient même la société la plus réputée pour les excès qu'elle filme avec complaisance (voir sur le sujet l'excellent article de John Harrison - en anglais : http://john-harrison.blogspot.com/2007/06/color-climax.html).

Les années 70 sont, en matière de représentation de la sexualité, le théâtre de toutes les déviances, de tous les possibles. Et c'est ainsi que le meilleur côtoie aussi le pire. Voici donc présentées ci-dessous quelques productions dues à la célèbre firme danoise, qui nous semblent de grande qualité. Ces exemples sont également d'un intérêt capital si l'on s'attarde sur l'aspect vintage, kitsch, sur le design, la mode authentiquement seventies.

Porno Club n°4.
Magazine de 1970. 32 pages. A5. Photos en couleur.
Contenu hétérosexuel explicite (hardcore).
Article de collection ! Excellent état.
50 €.

Du porno chic de 1970 : une partie au casino où le personnel - exclusivement féminin - est nu. La roulette tire le numéro 23, la croupière est affublée d'une poitrine généreuse et la détente fleure bon le sexe de groupe !
Et en 1970, la couleur orange règne en maitresse absolue.
C'est élégant, raffiné, les modèles sont belles. Le luxe et la volupté sont gentiment mis en scène (même si, de façon sympathique, les hommes sont parfois un peu trop rock'n'roll pour être tout à fait crédibles dans ce contexte...). Ce numéro de Porno Club illustre parfaitement pourquoi la CCC s'imposa partout en Europe dans les kiosques, avec son cocktail gagnant de qualité, d'esthétique et de fantasmes.
Comme toutes les revues CCC de cette période, la couverture est très soft, avec une illustration devant (ici un dessin, comme souvent), et rien derrière (sur la quatrième de couverture). Une discrétion qui devait être appréciée des amateurs...










------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


144 Sexual Variations n°3.
Magazine de 1972. 32 pages. A5.
Photos en couleur.
Contenu hétérosexuel explicite (hardcore).
Article de collection ! Très bon état mis à part un manque sur la couverture et une mention de prix au stylo, sur la couverture également (cf. photo ci-jointe). Intérieur très frais.
40 €.

Cette revue s'appelle Sexual variations et porte bien son nom : ici aucune narration, simplement une enfilade de photos pornos enchainant les multiples possibilités qu'offre l'imaginaire érotique, une sorte de kama sutra des temps modernes. Mais alors, quelle richesse dans les détails à côté des plans sexe ! Là un poster de Steppenwolf, ici des t-shirts à trous ou une montre so seventies, une grosse fraise en papier... Partout des tissus improbables, des papiers peints incroyables, de la lingerie historique et des bijoux.
Alors certes, il s'agit d'abord d'une revue porno mais les décors, les (quelques) vêtements et les accessoires que l'on peut déceler ici (comme souvent dans ces publications vintage) sont proprement fascinants. Voici donc quelques scans de ce numéro de Sexual variations.



















------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lesbian Triangle.
Magazine de 1972. 32 pages. A5. Photos en couleur.
Contenu lesbien explicite (hardcore).
Article de collection ! Couverture légèrement fatiguée (quelques taches et marques), sinon très bon état.
40 €.

Trois femmes réunies autour d'une bonne Carlsberg ne tardent pas à constituer un triangle d'amour lesbien. Elles s'embrassent, se déshabillent (mais gardent quand même leurs bas et porte-jarretelles hein, des fois que ça plairait aux messieurs qui achètent de telles revues). Et là, paf ! apparaissent des godemichés, dis donc ! Que peut-on donc faire avec tous ces ingrédients ?
C'est simple : une jolie revue porno pour tout amateur de sexe saphique, voyons !
Je vous laisse admirer les papiers-peints et l'harmonie des couleurs, c'est renversant. La composition entre les motifs fleuris au mur, le bouquet de vraies fleurs et la reproduction d'un Van Gogh est tout à fait saisissante, également. Si vous aimez le kitsch, vous serez comblé(e) car graphiquement, ce numéro de Lesbian triangle est superbe, chatoyant, printanier... Voici donc un très beau témoignage des productions CCC de cette époque, garanti 100% vintage !

















-
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Juicy Cunts.
Magazine de 1974. 32 pages. A5. Photos en couleur.
Contenu lesbien explicite (hardcore). Ce numéro contient du texte (trilingue anglais-allemand-danois).
Article de collection ! Bon état malgré une couverture fatiguée et les restes de deux pages collées... (cf ci-dessous, deuxième photo).
35 €.

Juicy cunts, en voilà du titre ! Et quel programme... La situation de départ de cette revue est assez similaire à celle de la précédente : trois amies se retrouvent pour boire le café et soudainement, l'une d'entre elles décide de montrer à ses copines ses nouveaux sous-vêtements. Et là, tout s'enflamme : ces dames ont les sens qui s'affolent à la vue et au toucher du tissu, les robes tombent pour ne laisser place qu'à la lingerie. Quelques orgasmes entre filles plus tard, celles-ci appellent une autre amie en renfort...
Ce Juicy cunts, à l'instar des autres parutions CCC, fascine par une déco d'intérieur vintage remarquable, qui ferait le bonheur de tout antiquaire. Les lustres, les tentures, les coussins satinés, les éléments de plastique nous replongent au plus profond des années 70.
A noter dans ce numéro, la présence d'un texte (trilingue, marché mondial oblige) qui vient soutenir et amplifier le contenu érotique des images (et rappelle en cela les innombrables petites brochures porno françaises de cette décennie).























------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Animal Fucking 1
État moyen (une grosse pliure verticale mais qui a juste fragilisé le papier, sans abîmer les photographies).
Article extrêmement rare !
50 €. VENDU !
Et un dernier pour la route !
En guise d'illustration des excès et déviances évoqués en introduction de cette section sur les magazines de la CCC, voici une petite étrangeté (assez soft, malgré tout, la période ayant produit bien plus fou).
Il ne s'agit pas d'une production Color Climax Corporation, mais on est à la même époque, dans le même format A5, la même pagination (32 pages) et il s'agit de photos tout en couleur (et zéro texte). Pas de date, pas d'ours, rien, sinon le titre en couverture.
Une curiosité qui pourrait nous venir de Hollande ou du Danemark. Tout à base de légumes, de fruits et d'anguilles, semble-t-il...


















------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A suivre dans un prochain message, une autre sélection de petites revues danoises...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire